acheter d'occasion pour préserver l'environnement

Acheter d’occasion pour préserver l’environnement

Lorsque l’on parle de transition écologique, on évoque rapidement les habitudes de consommation. Pour éviter la surconsommation, on choisit d’acheter d’occasion et en reconditionné dans différents domaines. Petit tour d’horizon de mes bons plans.

Chercher de la seconde main avant de se tourner vers le neuf

Avoir le réflexe seconde main

Au final, pour chacun de nos besoins, de nos achats, le grand changement dans nos habitudes de consommation, c’est de penser seconde main. Avant, je n’avais pas le réflexe occasion. Aujourd’hui, je vérifie d’abord si je trouve le produit souhaité sur Le bon Coin ou Vinted et seulement après je l’achète en neuf. Et c’est notre plus grande avancée je trouve !

Quand on ce réflexe là, on est déjà moins dans cette surconsommation. Mais il est évident qu’il faut savoir rester là encore raisonnable dans ses achats. C’est comme pour tout, acheter de seconde main ne veut pas dire consommer de manière déraisonnée sous prétexte que c’est de l’occasion. Comme pour le reste, il s’agit juste de réfléchir à son achat pour éviter la surconsommation. J’ai également vu passer de nombreuses mises en garde du fait que passer par les sites d’occasion, c’est polluer par la livraison. Certes, mais ca reste plus interessant que d’acheter toujours plus de neuf. J’aime l’idée de donner une autre vie aux objets.

La méthode BISOU

Je vous rappelle la méthode BISOU que je trouve très pratique pour s’assurer qu’un achat n’est pas de trop :

  • B comme Besoin : en ai je vraiment besoin ?
  • I comme Immédiat : puis je attendre quelques jours avant d’acheter ?
  • S comme Semblable : ai je déjà un objet similaire ?
  • O comme Origine : quelle est l’origine de ce produit ? 
  • U comme Utile : cet objet m’est il vraiment utile ? 

Parmi mes derniers achats de neuf, on trouve un meuble style Kallax d’Ikea. J’avais vraiment besoin de rangement pour mon atelier, ça débordait et ça m’agaçait de ne pas trouver ce que je cherchais. D’abord, j’ai regardé sur les sites d’occasion mais il n’y avait rien dans le coin. J’ai attendu plusieurs semaines mais j’avais vraiment besoin de ces rangements. Direction Centrakor donc pour de l’achat de neuf, un beau et grand meuble dont je suis absolument ravie ! Est-ce que je dois culpabiliser d’avoir acheter du neuf ? Non ! Est ce que j’aurais préféré le trouver d’occasion ? Oui, ne serait-ce que pour le cout et l’idée de donner une seconde vie à un meuble me plait. Mais le principal, c’est que je sois ravie du résultat et que son utilité soit déjà vérifiée (il est bien rempli ce meuble déjà!! ).

Les cadeaux en seconde main

Je voulais aussi aborder cette question qui a l’air de faire beaucoup débat. Peut-on offrir des cadeaux d’occasion à ses proches ? 

Pour moi, la réponse est évidemment oui ! Il me semblait que la valeur d’un cadeau se trouvait dans le geste et non dans son prix ou sa qualité neuve ou non. Tant que le produit fonctionne, je ne vois pas le souci de l’acheter de seconde main. J’offre régulièrement des livres achetés sur Momox et ça ne pose pas de probleme. Les personnes qui ne seraient pas en capacité d’apprécier ce cadeau parce qu’il n’est pas neuf ne me semble juste pas le mériter (oui je sais, je peux être assez catégorique dans mes opinions).

Quand on cherche un produit en seconde main, il faut y consacrer du temps, le chiner, le choisir avec soin pour faire plaisir à la personne. Ça prend plus de temps que d’aller trainer dans des rayonnages pour se laisser influencer finalement par l’ilot central de la Fnac ou de Cultura. J’avoue ne pas comprendre où est le problème avec la seconde main. Et je trouve que c’est une étroitesse d’esprit assez incroyable que de refuser catégoriquement les cadeaux d’occasion. 

Acheter d’occasion pour limiter la fast fashion

Nous prenons généralement rapidement conscience lors d’une transition qu’il vaut mieux éviter ce mode de consommation massive, facile, rapide. J’achète beaucoup de seconde main, notamment sur Vinted. Mais il faut reconnaitre que le fait de ne pas pouvoir essayer l’article est embêtant. 

Généralement, si j’ai vraiment besoin d’un vêtement, ou d’une paire de chaussure, je vais essayer d’abord de trouver des marques que je connais sur Vinted, des marques dont je connais les tailles. Mais régulièrement, je suis obligée d’aller en magasin soit parce que je ne trouve pas ce que je veux, soit parce qu’une fois sur deux, les produits que je trouve ne me vont finalement pas. C’est l’inconvénient de ne pas vraiment faire une taille standard (nous sommes 99% des femmes à ne pas correspondre aux tailles standards et stéréotypés des grandes enseignes de fringues cela dit !). 

Il existe de nombreux autres vides dressing en ligne. Certaines enseignes telles que La Redoute (La reboucle) et Kiabi (Vide-dressing) ont également leur propre espace en ligne pour acheter d’occasion. Ne les ayant jamais testée, je ne pourrai pas vous en faire de retour mais n’hésitez pas à nous parler de votre expérience en commentaire 😊

acheter des vêtements d'occasion pour éviter la fast fashion
acheter d’occasion

Acheter d’occasion dans les magasins

De plus en plus de magasins ont compris l’opportunité de l’occasion. On retrouve un espace de vente de produits de seconde main dans certains supermarché par exemple.

On peut également se tourner vers des boutiques spécialistes du sujet telles que Easycash, Cash express, Rebelote, Troc… J’évoque là les plus grosses enseignes du genre mais il en existe certainement près de chez vous. Vous y trouvez tout un tas d’objets d’occasion à acheter mais vous pouvez également y faire des ventes et désencombrer votre intérieur. Pour cela, vous allez dans ces magasins avec vos produits à vendre. Ils estiment immédiatement leur valeur marchande et généralement, vous avez le choix entre un paiement cash ou un paiement après la vente.

L’inconvénient de ce système c’est que vous passez par un intermédiaire. Ainsi, qu’il s’agisse d’achat ou de revente, c’est souvent moins interessant financièrement que ne le serait une transaction en directe mais ca vaut le coup d’aller y jeter un oeil ! C’est particulièrement interessant pour tout ce qui est jeu vidéo et multimédia puisque les produits sont vérifiés et controlés par l’enseigne (qui n’a pas d’intérêt à vous vendre un produit qui ne fonctionnerait pas ! ).

J’y trouvais également énormément de livres à très bas cout. Il ne faut pas vouloir les derniers best seller sortis bien sur mais on peut y trouver des petites pépites 😉

Chiner dans les brocantes

Chiner dans les brocantes est un des grands plaisirs de la seconde main. Lorsqu’on a un besoin spécifique, une table de nuit, un objet décoratif, un meuble à customiser, les vide greniers et autres brocantes sont une vraie mine d’or. On peut également aller chez Emmaus voir ce qu’ils proposent. Une de mes amies a récupéré des tambours de machine à laver chez Emmaus pour les transformer en table de nuit ! Je trouve l’idée géniale bien que je n’y aurais jamais pensé 😅 Pinterest regorge de bonnes idées comme celle-ci, de détournement d’objets, c’est créatif et ca peut faire une belle déco a faible cout.

Attention toutefois à ne pas tomber une fois encore dans l’excès en allant acheter d’occasion tout un tas d’objet qui prendront la poussière chez vous 😉

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.