Comment bien conserver les plats de son batch cooking

Comment bien conserver les plats de son batch cooking ?

C’est la question qui revient le plus : comment bien conserver les plats de son batch cooking ? Je dois être honnête, je ne me suis jamais posée des tas de questions. Plus de 12 ans que je prépare mes repas à l’avance et les conserve au réfrigérateur pour les 5 jours (voir plus) sans souci. Mais je sais que c’est une inquiétude pour beaucoup. Nous allons tout de même dédiaboliser le truc tout de suite : non on ne fait pas une intoxication alimentaire en consommant du poulet qui a trainé 24 h dans le réfrigérateur.

Reprenons donc les bases pour bien conserver son batch cooking

Le développement des bactéries des plats cuisinés

Pour rappel, le développement des bactéries est extrêmement rapide à température ambiante. Si vous laissez un plat cuisiné à l’extérieur pendant 24 h, il y a de fortes probabilités pour qu’il ait déjà commencé à moisir (et vous le verrez de toute façon !). Au réfrigérateur en revanche, ce développement est fortement ralentit. Il est donc important de respecter certaines règles de base pour que la conservation se passe au mieux. Laissez refroidir vos plats à température ambiante durant environ 2h avant de les mettre au réfrigérateur. Plus vite, vous les mettez au frais, mieux c’est mais il ne faut pas les mettre quand ils sont encore chauds ! En effet, cela conduirait à créer un vrai incubateur à bactéries (sans compter que ça augmenterait considération la consommation énergétique de voter réfrigérateur). Votre réfrigérateur doit d’ailleurs etre assez froid, sinon là encore, le développement des bactéries sera plus important. Il faut donc que sa température tourne entre 0 et 5 °C. 

Une petite astuce pour refroidir plus rapidement vos plats peut être de les placer dans de l’eau froide. Fermez bien la boite de conservation. Celles-ci étant hermétiques, vous pouvez ensuite les mettre dans l’eau froide sans probleme. Prenez une grande bassine d’eau, comme ca vous pourrez mettre plusieurs boites en meme temps et arroser le jardin ensuite avec l’eau 😉

Par ailleurs, lorsque vous laissez vos plats refroidir à température ambiante, fermez la boite afin d’éviter que le contact avec l’air amène encore davantage de bactéries. 

Et évidemment, point primordial et évident, on se lave bien les mains et on travaille avec des ustensile bien propres ! Si dès le départ, vous amenez des germes dans vos plats, ca ne va pas aider ! On utilise des boites hermétiques, verre ou plastique, bien nettoyées également.

Respecter un certain ordre de consommation 

Ensuite, vous vous en doutez certains produits sont plus sensibles, viandes, poisson, oeufs et crème notamment. Il suffit alors d’user de quelques stratégies.

II est recommandé de conserver les plats à base de ces ingrédients fragiles entre 2 (pour le poisson et les oeufs) et 5 jours (pour les viandes bien cuites) dans le réfrigérateur. Le plus simple, je trouve est de prévoir un ou deux plats de viande pour les 3/4 premiers jours. Puis pour les suivants, prévoyez des cuissons minutes, un steak ou un filet de poisson prennent peu de temps à cuire. Nous mangeons peu de viande donc mes plats de fin de semaine sont souvent composés de légumineuses qui, elles, se conservent très bien. Gardez vous les fruits de mer ou autres ingrédients très fragiles pour le weekend !

Je cuisine pour ma part les plats du lundi au vendredi et nous mangeons parfois certains restes le weekend sans souci. Mais cela dépendra de chacun ! Si vous souffrez de problèmes de santé particuliers ou que vous avez à la base un estomac sensible, soyez sensé, ne prenez pas de risques en mangeant un bout de viande qui a trainé pendant une semaine ! Idem avec une mayonnaise maison, des sauces à base de creme etc. Il suffit juste de bien planifier votre semaine. Produit sensible en premier, le reste après 😉

Par exemple, si j’ai préparé du riz cantonais, un curry de légumes et cabillaud, un plat de lasagnes végétariennes et une poêlée d’aubergine, je programmerai le riz cantonais et le poisson en premier. Vous pouvez même réaliser et ajouter votre omelette et je jambon dans le riz cantonais en dernières minutes comme ça, il se conservera plus longtemps. L’objectif est d’en faire le plus possible pendant le batch cooking afin de vous alléger vos soirées, s’il vous reste à assembler ou cuire quelques oeufs, ca ne vous prendra pas énormément de temps 😊 

Se fier à ses sens 

Il arrivera parfois que malheureusement certains produits s’abiment. Parce que la chaine du froid n’a pas été respecté ou que le produit pour une raison ou une autre s’est altéré. C’est très rare mais cela arrive. Pas d’inquiétude, pour autant, fiez vous à vos sens ! Sentez, observez. Par exemple, la semaine dernière, j’ai eu du riz qui a rosit. Cela n’était jamais arrivé jusque là. Pourtant je me doute que si mon riz est rose, c’est que des bactéries s’y sont installées. Mieux vaut donc éviter de le manger. On fait de notre mieux et il m’arrive extrêmement rarement de jeter mais comme quoi, malgré tous nos efforts, ça pourra se produire. On ne panique pas ! C’est arrivé une fois, cela ne signifie pas que tous vos plats s’abimeront forcément. Vos sens vous avertiront s’il y a un problème et bien heureusement, 99 % du temps il n’y en a pas 😉 

Congeler 

Nous y reviendrons plus tard mais vous pouvez bien sur congeler vos plats pour la fin de semaine. On ne parle que de 5 jours. Il est tout a fait faisable de faire 4 plats pour les 3 premiers jours et 2 ou 3 de plus que vous congèlerez. Rares sont les plats que vous ne pouvez pas cuisiner comme je vous l’explique plus bas. L’avantage du congélateur est qu’il stoppe les bactéries, elles sont au repos. Par contre dès que le plat est sorti, hop, la prolifération reprend donc on respecte à nouveau les bonnes règles. 

Pour commencer, il est préférable de réchauffer directement le produit à la sortie du congélateur ou de le laisser décongeler au réfrigérateur. On évite de le faire à température ambiante. Sachez que vous pouvez tout a fait décongeler un produit cru (une viande crue par exemple), la cuisiner et la recongeler. En revanche, on ne recongèle pas un produit cru décongelé!! Soyez donc attentif lorsque vous achetez vos viandes et poissons et vérifiez sur l’emballage (ou auprès du poissonnier) qui ne s’agit pas déjà d’un produit décongelé.

La mise sous vide

Je ne pratique pas la mise sous vide personnellement n’en ressentant pas pour l’instant le besoin mais ça peut être une super technique pour ceux que la conservation inquiète ou bien pour préparer encore plus de plat en avance. Je finirai peut etre par me décider pour un tel dispositif si je souhaite cuisiner pour deux semaines par exemple.

Vous avez bien sur le système Be Save de Guy Demarle dont l’efficacité et la qualité ne sont pus à prouver. Mais le budget est particulièrement important. Par conséquent, si vous avez un budget limité, vous pouvez aussi vous tourner vers la machine de mise sous vide Silvercrest proposée par Lidl. Pour y avoir travailler quelques années, j’ai eu de nombreux retours extrêmement positifs sur cette machine. Jusque là j’étais contre son utilisation puisqu’elle mettait sous vide dans des emballages en plastique. Mais désormais, le système est également adapté aux boites de conservation !

En bref

Je conserve donc tous nos plats les 5 jours de la semaine au réfrigérateur même lorsqu’il y a de la crème, de la viande ou des œufs. Nous n’avons jamais eu de souci.

Toutefois, si c’est une inquiétude pour vous, plusieurs options sont possibles :

  • Consommer les plats à base de viande, poisson, crème et œuf dans les 3 jours et prévoir des plats végétariens voir végans pour les deux derniers jours, ils se conserveront très bien.
  • Prévoir deux sessions cuisine dans la semaine. 
  • Congeler les plats des deux derniers jours. Rares sont les produits qu’on ne peut pas congeler, il est donc tout à fait faisable de prévoir gratin, tarte ou plat en sauce et de les congeler pour le jeudi et le vendredi. 
  • Investir dans un système de mise sous vide

Vous retrouverez davantage d’astuces pour vous lancer dans le batch cooking dans cet article.

Vous voulez vous lancer mais vous avez besoin d’être accompagnée ?? Retrouvez les différentes options qui vous sont proposées sur Ma vie En vert pour apprendre à vous organiser en cuisine ici 😊

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.