peut on manger périmé sans risque pour notre santé

Peut-on manger des produits périmés sans risque ?

Peut-on manger des produits périmés sans prendre de risque pour notre santé ? Les produits sont-ils à jeter le lendemain de la DLC indiquée sur le paquet ? Quelle est la différence entre DLC et DDM (anciennement DLUO) ? Autant de question que l’on peut se poser et auxquelles je vais répondre dans cet article. 

10 millions de tonnes : c’est le poids estimé du gaspillage alimentaire en France. Il est évident que les efforts doivent être faits à tous niveaux pour lutter contre ce gaspillage, du producteur aux distributeurs jusqu’à nous consommateurs. Et dans notre démarche de réduction de nos déchets en cuisine et de préservation de l’environnement, on peut éviter de jeter des produits encore consommables malgré des dates dépassées et les manger périmés. Pour ma part, je mange souvent périmé, j’achète volontairement les produits en dates courtes pour des raisons financières d’abord, ça reste moins cher ! Je ne vois pas l’intérêt de me priver d’un pack de yaourt à -30% alors qu’ils sont mangeables des semaines et des semaines après la date limite de consommation.

Il m’arrive aussi d’acheter des paniers par le biais de l’application Too Good to go. Je vais vous expliquer dans cet article comment consommer périmé sans risque et pourquoi vous devriez arrêter de jeter vos produits la veille de leur date de péremption 😉

Différence entre DLC et DDM

Pour commencer, on va revenir sur les deux types de dates présentes sur les produits et leurs caractéristiques. 

DLC ou date limite de consommation

Cette date doit être apposée sur le produit par le fabricant et peut être déterminée par la réglementation concernant les contrôles sanitaires. On peut la lire sur les emballages sous la forme « A consommer jusqu’au…». 

Cette date n’elle n’est valable que si les températures d’entreposage ou de conservation, ainsi que la chaîne du froid ont été respectées. Dans le cas contraire et dès que la DLC est dépassée, le produit peut présenter un danger pour la santé. Il peut par exemple être la cause d’une intoxication alimentaire. La majorité des produits étiquetés avec une DLC sont des denrées périssables pré-emballées telles que les produits laitiers, les légumes prédécoupés, la viande, le poisson ou la charcuterie.

Il est donc judicieux de ne pas dépasser de trop cette DLC pour consommer l’aliment. Toutefois, on n’est pas à 24h près, le produit ne pourrit pas instantanément le jour de la DLC à minuit ! 🤦‍♀️

Je connais des personnes qui jettent les produits en date de la veille de la DLC, parce que psychologiquement, ils ne peuvent pas manger le produit s’il est près de la péremption 😮 Mais enfin !!

DDM ou date de durabilité minimale

Ce terme remplace l’ancienne DLUO ou date limite d’utilisation optimale. Cette date est inscrite sur les emballages précédée de la mention «A consommer de préférence avant le…» ou «A consommer avant fin…».

Il s’agit là de la date à partir de laquelle les qualités nutritionnelles et gustatives du produit peuvent être altérées. On peut donc largement dépasser la DDM sans aucun risque pour notre santé. Ainsi, une bonne partie des produits secs (pâtes, riz, conserves, chocolat…) peuvent être consommés des années après la DLUO. Le chocolat perdra un peu de son gout et va blanchir mais il ne sera pas mauvais pour la santé. Personnellement, je choisis de m’en servir dans les gâteaux quand j’ai des restes de chocolat de Pâques, de Noel ou des tablettes qui trainent. Ils sont périmés mais pour un gâteau, le gout est toujours là et il ne provoquera aucun dégât sur notre santé.

Se fier à ses sens 

Au-delà des dates et des conseils qu’on peut lire (deux jours après pour la charcuterie, une semaine après pour les yaourts ou quinze jours pour les œufs), fiez-vous à vos sens pour manger périmé ! Si le produit a une odeur désagréable ou une couleur étrange, vous jetez. Dans le cas inverse, il y a de fortes chances qu’il soit mangeable ! 

J’ai déjà mangé des yaourts 6 semaines après la DLC, du jambon 10 jours après, des bouteilles de lait fermées des mois après la DLUO, des conserves ou sauces des années après. Je ne me fie jamais à ces chiffres. J’ouvre, je regarde, je sens. Il y a des produits avec lesquels je suis plus prudente telle que viande et poisson que je congèle à l’approche des DLC pour m’assurer de ne jamais en avoir de périmé dans le frigo. 

manger périmé est-il dangereux pour notre santé ?
Nourriture périmée

Les œufs 

Pour les œufs, il existe une astuce assez efficace qui consiste à les plonger dans un récipient d’eau froide :

  • S’il l’œuf coule, il est parfaitement frais
  • S’il descend au fond mais reste à la verticale ou à mi-chemin, on le mangera plutôt bien cuit.
  • Si remonte en surface, on jette

Cette astuce fonctionne la plupart du temps et de toute façon, un œuf pourri ça se sent quand même très rapidement 😅 Pour ma part, il m’est arrivé de manger des œufs périmés depuis plusieurs semaines sans avoir jamais eu de problème.

La viande, le poisson, les charcuteries

Ce sont les produits les plus sensibles. Il est important de respecter la chaine du froid pour une conservation optimale. Pour ce type de produit, il est préférable de les congeler lorsqu’ils approchent de la date de péremption si on ne pense pas avoir le temps de les manger. Vous pouvez aussi les cuisiner, ils se conserveront ainsi plus longtemps. 

peut on manger de la charcuterie périmée ?
charcuterie périmée

Si la date est dépassée malgré ces précautions, ne jetez pas immédiatement ! Ou ouvre, on observe, on sent. La viande bleuit lorsqu’elle s’abime, le poisson sent très fort. Il a donc des indices sur le produit lorsqu’il est vraiment impropre à la consommation. Idem pour les charcuteries qui verdissent et moisissent. Le saucisson par exemple peut se conserver encore plusieurs semaines après la DLC. Le jambon lui se conservent peu de temps et prend une odeur étrange lorsqu’il n’est plus bon. 

Je reste toutefois prudente avec ce type de produits, l’idéal étant bien sûr de les manger ou congeler avant la date limite de consommation.

Les fruits de mer aussi sont des produits très fragiles mais qui se congèlent très bien pour la plupart. Attention toutefois à ce que ce ne soit pas des produits déjà décongelés. En effet, on ne peut pas recongeler un produit décongelé, c’est la chaine du froid du produit qui n’est alors plus respectée. En revanche, vous pouvez le cuisiner s’il s’agit d’un produit décongelé et le recongeler une fois cuisiné.

Les produits secs 

Ce sont les produits les plus faciles à conserver. En effet, s’il reste dans un endroit sec, à l’abri du soleil, aucun problème. Vous pourrez les consommer des années après la DDM. Là encore, soyez attentif. Si une fine couche de moisissure apparait, le produit commence à s’abimer. Personnellement, si la moisissure n’a pas envahi tout l’aliment mais seulement juste quelques petites touches sur le dessus, je l’enlève et je consomme le produit dans les plus brefs délais. Par exemple, la confiture qui traine dans le frigo peut finir par moisir. On enlève le moisi et on la consomme vite (dans des biscuits à la confiture ou un roulé, le pot partira rapidement 😉), ça n’a vraiment aucun gout désagréable et le reste de votre pot est encore tout à fait mangeable. 

Les produits surgelés

Les produits surgelés périmés ne vous rendront pas malade non plus. Ils auront tout au plus perdu du gout si vous les mangez longtemps après. 

La vente de produits périmés

la vente de produits périmés est-elle autorisée ?
La vente de produit périmé

Vente de denrées avec une DLC dépassée

La vente de produits ayant des DLC dépassée est interdite en grande surface. Le commerçant risque jusqu’à 4 ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende si elles sont dépassées. Certaines enseignes vendent les denrées en rabais, quelques jours avant l’expiration de la DLC. Après, ils doivent impérativement être détruits.

Vente de denrées avec une DDM dépassée

En revanche, les aliments avec une DDM dépassée ne sont pas interdits à la vente. Il s’agit d’une indication quant aux qualités gustatives mais ils ne sont pas impropres à la consommation. Les enseignes préfèrent les retirer de la vente pour une question d’image.

Que faire si je tombe sur des produits périmés en magasin

 Si vous tombez sur un produit en date dépassée, vérifiez d’abord s’il s’agit d’une DLC ou DDM. Signalez-le à un responsable rayon pour leur éviter des ennuis surtout s’il s’agit d’une DLC puisque la vente de ces produits est passible d’amande . Ne soyez pas pour autant mauvais ! Oui, cela arrive. Il faut savoir que ce sont des appareils qui indiquent les produits à retirer des rayons, mais parfois les machines bug et oublient de signaler les produits en date courte. Ou alors, certains produits sont baladés dans les rayons par les clients.

Pour y avoir travailler, j’étais vraiment extrêmement attentive aux dates dans mon supermarché. Malgré cela, certaines denrées périmées passaient à travers. Nous restons des êtres humains et non des robots ! Alors, s’il vous plait, un peu d’indulgence quand vous tombez sur des produits périmés en magasin ! Il vous suffit d’être vous aussi attentif, de vérifier les dates au fur et à mesure de vos achats. Et surtout, n’hésitez pas à signaler un problème à ce sujet avec bienveillance et amabilité 😉

Ou vont les produits périmés avec une DDM dépassée ?

Il existe divers circuits pour écouler ces produits plutôt que de les jeter à la poubelle. C’est le responsable du magasin qui détermine ou passeront les denrées. Il peut choisir de les jeter purement et simplement malheureusement.  

Tout d’abord, les associations à but non-lucratives telles que les Restaurants du Cœur ou la Banque alimentaire les récupèrent. Cela leur permet de créer ensuite de nombreux repas ou paniers alimentaires. Des magasins spécialisés dans le déstockage alimentaire peuvent également les racheter pour les revendre à des prix cassés. Il est alors impératif que la chaîne du froid ne soit pas rompue durant le transfert, le stockage et la remise en vente. 

Vous voilà avec plein de conseils pour bien consommer les produits périmés. En étant attentif à éviter de dépasser la DLC pour les produits sensibles et en vous fiant à vos sens, vous avez vraiment peu de risque de tomber malade et vous lutterez contre le gaspillage alimentaire 😉

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.