Comment se débarrasser des mites alimentaires

Comment se débarrasser des mites alimentaires ?

Une question qui nous concerne toutes et tous lorsqu’on se lance dans l’aventure du vrac : comment se débarrasser des mites alimentaires ? Peut-être même faites-vous partie des personnes qui n’ont pas franchi encore le pas du vrac par crainte de ces petites bêtes ! Sachez donc dès à présent que vous pouvez parfaitement avoir des mites alimentaires sans acheter de vrac !

Vous trouverez plein d’articles ultra complets sur le sujet sur Internet. J’ai donc choisi de vous raconter mon expérience et ce que j’ai mis en place pour m’en débarrasser. Je vous partage aussi les retours des abonnées à mon compte Instagram qui ont eu la gentillesse de nous partager de bonnes astuces.

Si vous n’êtes pas encore concernés par ces petites bêtes, je vous recommande d’anticiper le problème et d’appliquer dès à présent quelques petites mesures pour être sure qu’elles ne s’installent pas !

Comment se débarrasser des mites alimentaires

Pourquoi ai-je des mites alimentaires ?

C’est simple : parce que vous avez de la bouffe accessible. C’est tout. Donc en soi, on peut tout à fait avec une invasion de mite sans acheter nos produits en vrac ! Elles s’installent partout ! Je vous raconterai dans la partie suivante ma dernière mésaventure les concernant et vous verrez que clairement, personne n’est à l’abri !

Seulement, il arrive que les mites s’installent dans le vrac avant même que vous ne l’ayez acheté ou bien percer les emballages supermarché. Pensez donc bien à vérifier vos denrées quand vous les acheter. Vous pouvez aussi les passer au congélateur pour tuer tout étranger qui s’y trouverait. Non, cela n’impacte pas la qualité des produits concernés. On parle de produits secs, non fragiles. Vous pouvez parfaitement congeler et décongeler des pates sans qu’il n’y ait aucun risque pour votre santé.

Pour l’anecdote, nous avions posé la question à un meunier. Il nous avait répondu qu’il nettoyait les cuves tous les deux mois à fond pour éviter qu’elles ne s’installent dans les recoins et qu’il emballait immédiatement la farine en sachet pour limiter les risques.

A retenir donc : on lave régulièrement les placards et on ferme bien les sachets. Mais sachez que ça ne suffira pas ! Ça ne suffira pas non plus d’utiliser des bocaux. Je vous raconte tout ça dans la partie suivante 😉

Elles peuvent donc provenir de l’intérieur des produits que vous avez acheté mais aussi de l’extérieur. Je vous partage dans la suite de cet article quelques actions simples pour éviter qu’elles ne s’installent.

Ma mésaventure avec les mites alimentaires.

J’ai commencé à acheter presque exclusivement du vrac pour les produits secs il y a environ 3 ans. Je n’avais pu eu de problème jusqu’à l’année dernière. Là on a commencé à voir voler une fois de temps en temps quelques mites. J’avais donc tout rangé, tout trié et mis du clou de girofle de partout dans mes placards. L’odeur les dérangeant. Je m’étais débarrassée des mites alimentaires une première fois. J’ai donc oublié cette histoire, le temps est passé et j’ai zappé de remettre du clou de girofle. Or, les odeurs s’estompent avec le temps et plus rien ne protégeait donc mes denrées 🤦‍♀️😅

Invasion de mites alimentaires

Donc il y a un peu plus d’un mois, les voilà de retour. Un ou deux seulement par ci par là. Et j’ai fait la grossière erreur de j’ai laissé trainer. Un peu débordée de travail, je remettais toujours au lendemain le rangement et le tri de mes bocaux. Quand j’ai fini par me lancer, j’ai vérifié tous les bocaux (j’en ai une bonne quarantaine). A première vue, je ne vois que 4 ou 5 pots attaqués (je vous explique après comment savoir s’il y a des œufs de mites alimentaires dans vos produits). Je range, je trie, je nettoie, je replace mes répulsifs naturels et je passe à autre chose.

Sauf qu’au fur et à mesure de mes batch cooking, je trouve encore quelques bocaux avec des œufs jusqu’à tomber sur un avec des vers de mites… J’ai donc refait le tri et visiblement j’avais été trop rapide lors de ma première inspection puisque 10 bocaux supplémentaires avaient des vers ou des cocons voir même des mites… Au moins, les 3 semaines qui s’étaient écoulées avaient permis aux œufs de se transformer et donc ça devient beaucoup plus visible dans les pots !

Alors, nous n’avons pas consommé de produits infestés puisque je vérifie tous les pots au fur et à mesure de leur utilisation. Et sachez que si ca se produit, cela ne vous abimera pas la santé, c’est juste pas très ragoutant je vous l’accorde 😅

Elles se faufilent même dans les paquets fermés

Au milieu de ces bocaux, j’avais quelques produits emballés. C’est très rare que j’en achète et là je ne me suis pas posée de question. Le paquet de blé était fermé ainsi que les sachets de graines de sésame. Et hier, les enfants ont voulu vider ces paquets pour compléter les pots. Heureusement, je leur avais expliqué comment reconnaitre des œufs. Et il s’avère que mes sachets de sésame en étaient plein ainsi que le paquet d’Ebly (on a même une mite qui s’est échappée du paquet). C’est pour ça que je vous dis que ce n’est pas seulement le vrac qui les attire ! Il suffit qu’il y ait un peu de nourriture dans les placards à l’air libre, ça les attire puis une fois qu’elles sont là, elles iront dans les bocaux, dans les paquets fermés, de partout. On doit donc éviter qu’elles n’arrivent et anticiper le problème.

J’ai de tout en bocaux, de la vieille boite en plastique aux bocaux le parfait en passant par de la récup de pots de confiture ou compote. Et il semblerait qu’aucun n’ait été épargné car elle se faufile partout ! Ce que je n’ai pas en revanche ce sont des bocaux avec caoutchouc. Apparemment, ils sont plus surs et empêchent les mites de s’infiltrer. N’hésitez pas à me dire dans les commentaires si vous en avez !

Dans ces bocaux, il y avait toute sorte de produits achetés dans différentes enseignes, je suis donc certaines qu’elles ne venaient pas toute de l’intérieur de la boite ! c’est donc bien qu’elles s’introduisent également dans les bocaux en verre.

Comment se débarrasser des mites alimentaires ?

Alors, on fait quoi pour se débarrasser des mites alimentaires ?

Etape 1 : on range, on trie, on nettoie

Dès que vous voyez une première mite près d’un placard, il va falloir tout de suite réagir et en passer par là. Il faut savoir qu’une mite pond des centaines d’œufs donc si vous n’agissez pas rapidement, elles vont se reproduire et ca deviendra compliqué ! Les œufs se transforment en larve au bout de 4 jours puis en mites après environ un mois.

Videz le placard

Dès que vous en voyez une, videz les placards de fond en comble. Fouillez pour trouver le reste de nourriture qui a pu les attirer. Souvent, ça va être un peu de farine ou quelques graines qui se sont échappées du sachet ou bien un morceau de gâteau qui est tombé. Les deux fois ici c’était ça qui les avaient attirées. C’était au fond du placard donc je n’avais pas fait attention.

Enlevez l’intégralité des denrées des placards, aspirez correctement et nettoyez-le à l’aide de vinaigre blanc. Pourquoi du vinaigre blanc ? Parce qu’en plus d’être un super nettoyant antibactérien, son odeur forte dérange les mites alimentaires. Cela les repoussera.

Triez les bocaux ou les produits

Ensuite, il vous falloir trier tous vos produits. Alors, je trouve que les bocaux sont aussi pratiques pour cela, ils sont transparents donc on voit ce qui se passe à l’intérieur. Mieux vaut donc éviter les pots opaques qui vous obligeront à tout jeter. Et pour ceux qui ont encore du mal à passer au vrac, finalement, vous pourrez aussi être envahi avec vos emballages en carton ou plastique sans même le savoir !

Pour savoir s’il y a des bestioles dans vos bocaux, c’est très simple, il suffit de regarder sur les parois si les grains restent attachés par des petits filaments comme des toiles d’araignées. Remuez doucement les bocaux et si certains grains de riz restent attachés au bord, vous avez des œufs dans le pot…

C’est très simple à repérer puisque comme je le disais un enfant de 10 ans a compris comment ça fonctionnait ! Je n’ai sans doute pas été assez attentive lors de ma première inspection le mois dernier ou bien pas de bol, une mite avait fait des oeufs entre temps avant que je ne la trouve 😅  

Jeter les produits attaqués

Alors, là aussi, il va falloir prendre quelques précautions. Si vous vous contentez de jeter les denrées dans la poubelle, les œufs pourraient éclore entre temps et envahir la poubelle voir se faufiler ailleurs dans la maison jusqu’à ce que la larve devienne mite ! Ce serait dommage de devoir tout recommencer !

Surtout si vous êtes comme moi et que vous sortez assez peu la poubelle. Il faut aussi éviter de les mettre dans vos poubelles extérieures trop tôt avant le passage des éboueurs. En effet, elles pourraient là encore éclore, gratter vos sacs, s’échapper et revenir à l’intérieur. En cette saison durant laquelle toutes les fenêtres sont ouvertes, on évite de les faire revenir ! Petit rappel, en passant : comme tous les insectes, elles sont aussi attirées par la lumière donc on évite d’allumer lorsque les fenêtres sont ouvertes 😉

Pour ma part, j’ai choisi de les laisser dans les bocaux jusqu’au jour de collecte des ordures ménagères. Ils ne passent que tous les quinze jours et bien sûr quand je me suis aperçue du problème, ils venaient de passer 😅 Vous pouvez si vous avez la place mettre vos bocaux au congélateur afin de tout tuer ! Ainsi, vous êtes sure d’en être débarrassé. Je n’avais pas la possibilité de le faire mais je pense que c’est le plus simple.

J’ai ensuite tout vidé dans la poubelle puis bien nettoyé les bocaux.

Étape 2 : on installe des répulsifs naturels

Je n’ai rien acheté de chimique pour lutter contre ces bestioles. A vrai dire ca ne m’est meme pas passé par l’esprit. Pas seulement pour une raison écolo, mais aussi pour une raison économique ! Si j’ai ce qu’il faut chez moi pour les faire fuir, autant éviter d’acheter quoi que ce soit !

Les mites détestent certaines odeurs fortes, vous pouvez donc en disséminer dans vos placards pour les repousser :

  • Des huiles essentielles de menthe, citronnelle ou de lavande. Ces huiles essentielles ont en plus l’avantage de repousser pas mal d’autres insectes. N’ayant plus de clou de girofle mais de l’huile essentielle de lavande, j’ai choisi de me servir de ça cette fois ci. J’ai donc pris des cotons démaquillants jetables (une antiquité, je ne m’en sers jamais !), j’ai déposé quelques gouttes d’huiles essentielles dessus et les ai disposés dans tous les coins du placard. Il faut bien veiller à en remettre régulièrement pour que l’odeur reste présente. Pour l’instant, ça semble fonctionner puisqu’à l’exception de ce que j’ai trouvé coincé, dans les bocaux, il n’y a plus aucune mite dans les placards.
  • De la menthe, de la lavande, de la citronnelle etc. Bien sûr, on peut préférer l’option ingrédients bruts à celles des huiles essentielles. Vous pouvez donc mettre de la menthe ou des sachets de lavande dans différents recoins du placard
  • Des clous de girofle ou autres épices aux odeurs entêtantes. Option qui avait très bien fonctionné ici la première fois. Disposez-en dans des coupelles, un peu partout dans les placards. Vous pouvez aussi planter ces clous de girofle dans une orange ou un citron pour un rappel des odeurs de Noel, un peu plus agréable pour nous mais toujours aussi dérangeant pour elles 😉
  • Les feuilles de laurier. Je n’ai jamais testé moins même mais ai reçu de nombreux témoignages en ce sens. On m’a suggéré de déposer des feuilles de laurier directement dans les bocaux de vrac ! Apparemment, cela éloigne très bien les mites. Vu que l’odeur les dérange, elles ne rentrent pas dans le pot.
  • De l’ail. De la même manière que pour les feuilles de laurier, vous pouvez déposer des gousses d’ail dans le placard ou directement dans les bocaux. Pour tout ce qui est pâtes, riz etc. cela ne posera pas de problème même si cela parfumait légèrement le produit.
  • Le sel. Les mites n’aiment pas ça. Vous pouvez donc en mettre tout autour des bocaux ou l’intérieur de votre bocal de pate ou de riz. Il suffira de rincer avant de les cuire.

Évidemment, mieux faut avoir des placards fermés. Ça permet de garder les odeurs dérangeantes à l’intérieur et ce sera plus efficace pour lutter contre les mites alimentaires

Étape 3 : on reste attentif !

Et encore plus, si on n’en a jamais eu. C’est là bien plus vite qu’on ne le croit ! Il faut donc bien veiller à

  • Nettoyer donc régulièrement le placard avec du vinaigre blanc
  • Renouveler régulièrement nos répulsifs en remettant des clous de girofle ou de la lavande
  • Bien fermer les bocaux et les choisir le plus hermétique possible
  • Éviter d’allumer les lumières avec les fenêtres ouvertes
  • Bien fermer bien les placards

Bon courage si vous êtes en pleine bataille avec ces bestioles, c’est toujours très embêtant (je ne me remets pas encore de tous ces bocaux vides et de cet argent jeté à la poubelle 😣) et dérangeant mais on peut en venir à bout avec beaucoup de patience.

Toujours difficile de devoir jeter autant de bouffe mais parfois la meilleure solution est de tout vider afin de pouvoir repartir sur des bases saines. J’espère que cet article vous sera utile. N’hésitez pas à me dire dans les commentaires si vous avez d’autres astuces pour se débarrasser des mites alimentaires !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.