batch cooking de vacances

Comment gérer le batch cooking en vacances ?

Vous voulez profiter de vos vacances mais sans exploser le budget dans des plats tout prêts ou des restos à chaque repas, alors suivez le guide ! Je vous explique aujourd’hui comment gérer le batch cooking en vacances !

Une fois encore il existe des tas de fonctionnements différents, chacun s’organise à sa manière selon ses moyens, ses possibilités. Mais si vous êtes ici, c’est que vous ne savez pas trop comment vous y prendre alors je vous explique comment j’organise mes batch cooking de vacances en toute simplicité.

Je parle bien ici d’organisation pour un départ en vacances. Le reste de l’année, je réalise mon batch cooking comme d’habitude, été comme hiver, que les enfants soient avec nous ou que l’on soit que deux. Ça ne change rien à mon organisation 😉

Et en fin de compte, quand on part, je fais un peu la même chose : je prévois 1h/ 1h30 en début de semaine, une fois arrivée sur place, pour quelques préparations que nous n’aurons qu’à assembler au moment du repas.

Pourquoi faire un batch cooking en vacances ?

Je sais que pour certains, le fait de devoir cuisiner alors qu’on est en vacances, c’est juste un non-sens complet 😂 Pour moi, ce n’est pas le cas. Je ne vois pas la cuisine comme une corvée et encore moins quand je ne fais qu’une seule session pour toute la semaine. Mais si vous n’avez aucune envie de vous charger de cette tâche, hé bien, ne serait-il pas temps de DÉLÉGUER ??  De faire en sorte que tout le monde mette la main à la pâte ? Les enfants sur la découpe des légumes, monsieur ou madame votre compagnon/compagne sur certaines cuissons et vous, vous donnez les ordres en sirotant votre mojito. Nan mais hoooo !

Dites-vous qu’une fois que c’est fait, vous êtes tranquille pour la semaine !

Bon, forcément, on prêche une convaincue mais je vais vous expliquer pourquoi je préfère fonctionner comme ça. Les trois raisons majeures sont : gain de temps, équilibre alimentaire et économie.

Le gain de temps du batch cooking

C’est assez évident, surtout si vous me lisez depuis un moment, je ne cesse de le répéter. Le batch cooking c’est d’abord et avant tout un gain de temps considérable. On prépare tout en une fois, on ne salit et on nettoie qu’une fois la cuisine etc. Ca vous permet de bien manger sans y passer vos soirées. Et c’est encore plus important en vacances ou clairement, je ne veux rien faire en semaine ! On part en vadrouille toute la journée, pas question le soir de nous taper la cuisine.

Équilibre alimentaire

Alors, ce sont les vacances bien sûr, on ne se prive de rien et on se fait plaisir. Mais si on ne cuisine pas en avance, c’est un peu la porte ouverte à beaucoup de mal bouffe et je préfère que nos repas restent à minima équilibrés pour pouvoir se faire plaisir avec un bon resto, un brunch ou des glaces au gouter. Surtout que pendant les vacances, c’est apéro à gogo alors autant essayer d’équilibrer le reste 😅 Sans se prendre la tête, juste pour apprécier la bonne bouffe sans être malade parce qu’on a mangé trop de cochonneries 😉

Faire des économies

C’est l’atout majeur du batch cooking des vacances : faire des économies ! Les vacances, c’est un budget. Si on ne veut pas l’exploser avec des resto ou des plats tout prêts à tous les repas, il faut bien cuisiner un peu. Là encore, c’est au choix de chacun. Je préfère mettre mon argent dans quelques bons restos, un parc d’attraction ou de super monuments ou musées ou balades que dans de la bouffe que j’aurais pu économiser si je m’étais simplement mise derrière les fourneaux.

Je ne juge aucunement ceux qui fonctionnent autrement, je vous explique simplement pourquoi à mon sens, ça vaut le cout de se prévoir un batch cooking pendant les vacances !

Comment organiser son batch cooking de vacances ?

Comme je vous le détaille dans cet article, je prévois toujours mes menus de batch cooking en fonction de ce que j’ai dans les placards et ma méthode est très simple. On choisit :

  • 3 ou 4 légumes principaux
  • 2 féculents
  • 1 ou 2 légumineuses
  • 2 viandes ou poisson

Puis on assemble ces éléments en gratin, en tarte, en poêlée, en flan, en plat en sauce, en soupe, en salade etc.

Et finalement, je fais la même chose en vacances. Évidemment, j’assemble principalement en salade. C’est beaucoup plus simple et rapide à faire d’une part et on peut les embarquer en pique-nique donc très pratique. Je n’ai pas besoin de réfléchir au planning des activités à l’avance, si on part en balade, on aura juste à mettre ça dans une boite hermétique et c’est parti ! Et pour éviter les dépenses, j’embarque les ingrédients secs et quelques ingrédients de base pour l’assaisonnement. Ainsi, nous n’avons plus qu’à acheter sur place des fruits et légumes et des produits frais, de préférence au marché pour tester les produits locaux 😋

En prévoyant simplement trois salades différentes et en doublant les quantités, nous voilà déjà avec 6 repas. De quoi être tranquille quelques jours et ne pas s’embêter au jour le jour.

Je peux fonctionner comme ça, parce que nous partons toujours en voiture, donc je mets une caisse de bouffe dans le coffre. On atterrit généralement dans des mobile home ou des locations qui n’ont pas forcément énormément d’équipement. Je ne prévois donc pas de plats à faire au four et on se débrouille avec les plaques de cuisson.

Amener quelques ingrédients de base

Pour commencer, je vous recommande donc d’amener quelques ingrédients de base comme l’huile, le vinaigre, sel et poivre. Des basiques que vous avez sans doute chez vous donc autant éviter d’en racheter ! J’amène aussi quelques petits trucs pour les boissons du petits dej et les gouters. Je vous partage une liste de ce que je mets dans ma caisse :

  • 2 féculents (pate, riz, semoule, facile pour les salades)
  • 2 légumineuses (pois chiche et lentilles vertes par exemple)
  • Une ou boites de thon et sardine à l’huile qui seront parfaites pour les salades composées
  • Quelques boites de légumes en conserve type maïs, pousse de soja, macédoine, toujours pour les salades
  • Huile d’olive
  • Vinaigre balsamique
  • Sel
  • Poivre
  • Herbes de Provence
  • Lait
  • Chocolat en poudre
  • Sachet de thé
  • Miel
  • Confiture
  • Pate à tartiner

Parfois, nous ne mangeons pas les boites de conserve mais je préfère les avoir pour dépanner au besoin.

Pour les gouters, j’amène quelques boites de biscuits préparés à l’avance, avant le départ. Je privilégie les gâteaux secs qui se conservent plusieurs semaines. Ainsi, même si on ne les mange pas pendant les vacances (parce qu’on a préféré des glaces ou d’autres gourmandises pour le gouter 😁), on pourra ramener les boites et consommer les biscuits longtemps après. Zéro gaspi 😉

Acheter sur place des produits frais

J’adore faire les marchés. Ici, nous n’avons pas de très grands marchés dans lesquels déambuler alors forcément, quand on part, ça fait partie de nos plaisirs de vacances ! On se balade, on achète quelques produits locaux, on prend nos fruits et légumes si possible pour la semaine. Et bien sûr, on grignote charcuterie et fromage tout le long de la balade 😅

En plus, des fruits et légumes, on peut prendre une ou deux belles pièces de viande ou poisson, des œufs, du fromage pour les amateurs et le tour est joué !

Et éventuellement un tour en supermarché pour une plaquette de beurre pour les petits déjeuners et quelques yaourts.

Si je dois faire toutes mes courses en supermarché, pas de souci mais j’essaye de me trouver un Lidl où les prix sont identiques quel que soit le lieu en France ! A ma connaissance, à part Lidl et Aldi, aucune autre enseigne ne garantit les mêmes prix partout. Je crois que les Leclerc aussi restent assez correctes. Je me souviens encore du ticket de caisse après des courses dans un super U en Corse il y a une dizaine d’années… On passait du simple au quadruple !! Cette augmentation de la bouffe sur les lieux de vacances, c’est quand même un peu scandaleux !

C’est pour ça que finalement, le marché, c’est aussi un super plan pour le porte-monnaie ! Les produits locaux sont souvent moins chers et si en plus vous achetez directement aux producteurs, il n’y a plus d’intermédiaires donc moins de personne pour se prendre une marge sur le produit finit ! Juste rémunération du producteur et des économies pour vous sans compter des produits de meilleure qualité bien souvent 😊 Et en partant avec les bases pour cuisiner, vous dépenserez moins.

Programmer une session expresse en début de semaine

Ensuite, je prévois une session expresse en début de semaine. Je me contente de faire de découper quelques légumes, cuire féculents et légumineuses. Je prépare éventuellement un ou deux plats chauds comme une poêlée de légume ou une viande en sauce. Je cuis des œufs pour avoir aussi des œufs durs pour les salades.

Ensuite, soit vous préparez d’avance votre salade, soit vous assemblez en dernière minute. Il faut simplement éviter d’assaisonner la salade pour ne pas cuire les légumes.

Prévoir quelques ustensiles

Il faudra bien se renseigner d’abord pour s’assurer que la location dans laquelle vous êtes dispose de casseroles, poêles et autres ustensiles utiles.

En revanche, ce que vous devrez amener absolument :

  • Des boites de conservation ! Encore et toujours. C’est un indispensable du batch cooking de toute façon. J’ai des boites en verre et des boites en plastique. Et quand on part, ces boites en plastique me sont très utiles ! C’est moins lourd pour les pique-nique donc je les préfère dans ce cas-là. Je vous partage plein d’autres astuces et idées pour un pique-nique zéro déchet dans cet article 😉
  • Le panier isotherme pour pique-nique
  • Des blocs de glace pour conserver le repas au frais
  • De la vaisselle lavable, réutilisable (plastique, inox, bambou… Là encore, un indispensable pour les repas en extérieur et éviter les sandwichs tous les jours.

Voilà mes petites astuces pour organiser un batch cooking de vacances, et pour profiter de vacances sans stress, sans exploser le budget ! Alors, prête à savourer le prochain départ sans pression ? 😁

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.